Écriture

Comme j’écrirais bien si je n’étais pas là.

CALVINO Italo, Si par une nuit d’hiver un voyageur…


J’écris depuis toujours : poésie, nouvelles, récits, romans ainsi que des textes de réflexion sur mes pratiques professionnelles.
Ecrire, pour moi, c’est d’abord me laisser surprendre par ce qui vient et que je ne censure pas dans un premier temps. Ecrire, c’est aussi réécrire ce texte spontané mais parfois maladroit, incomplet ou trop prolixe. Le réécrire jusqu’à ce qu’il sonne juste.

Si j’écris aujourd’hui, c’est pour filer l’histoire du temps, pour dévider ma quenouille
Si j’écris, c’est pour tirer sur le fil du secret, du non dit, du pas dit, du non su
Si j’écris, c’est que je ne peux faire autrement, c’est que le temps me presse, c’est que le fil se tend.
Si j’écris, c’est que mon présent se pose, un point sur la ligne du vent
Si j’écris, c’est pour tenir l’écartement des quatre points et les désirs lancés au loin
Si j’écris, c’est pour la traversée du dire, pour lancer la navette,
C’est pour ajouter ou retirer deux lettres entre tissage et métissage.
Oui, si j’écris, c’est pour le fil tendu entre hier et demain.

Colette Cambier, août 2000

Mes publications

Le visiteur, nouvelle, Collectif, In Echo, Ed. Scribande, 2000.
Le Radelier de la Durance, nouvelle, Collectif, In Périples, Ed. Luce Wilquin 2001.
Et in Tornaco ego, nouvelle historique, revue Sol’Air. Nantes. 2002.
Texte Noir d’après gravure de Chr. Rollet. Exposition Maison Culture Tournai. 2003
La Mère du Nord, nouvelle, Collectif, In Parfums, Ed. Luce Wilquin, 2003
Le jour de la Nativité de la Vierge, récit, In Ecritures de vie, collectif sous la Coordination d’A.M. Trekker, Editions Traces de Vie, 2006.
Le Jeudi à Ostende, roman d’une famille, Castor Astral, août 2007.
Extrait de « Le Jeudi à Ostende » dans La Belle Escale, 2008 (collectif Castor Astral pour les dix ans de l’Escale des Lettres)
Récit de Vie. Des pratiques qui se racontent, Collectif (le Réseau des Praticiens en Récit du Vie de Belgique francophone) sous la coordination d’A.-M. Trekker, Fr. Loicq et C. Cambier, Ed. Traces de vie, nov 2009
Un rien de fil à retordre, roman, Castor Astral, novembre 2010.
Elle est une autre, nouvelle, in Lieux d’Etre, revue thématique de création littéraire et artistique, n° 52-53, Marcq en Baroeul (Lille), automne 2011.
Alexandra Andréevna, roman d’une vie, C. Cambier, imprimé par CreateSpace, Amazon.com, version papier et version numérique, 2015.
Haï Kaï pour Tournai en poésie, 2016
Textes Identi-Terre, des racines et un arbre. Illustrant photos immigrés. Exposition Tourisme Tournai. 2016
Je serais un café sans mystère… in Cartographies Picardes, Edition Unimuse, Mayak, Maison de la Culture de Tournai, 2017
Haï Kaï pour Tournai en poésie, 2016
Alexandra Andreevna, roman van een leven, C. Cambier, imprimé par CreateSpace, nederlandse vertaling door Lieve Vandermeulen en Frank Devos. Amazon.com, version papier et version numérique, 2018.

Prix obtenus

Mention au concours de nouvelles de la Communauté française pour Le Radelier de la Durance, In Périples, Ed. Luce Wilquin 2001.
Premier prix de la Nouvelle historique des Amis de Tournai 2002 pour Et in Tornaco ego, nouvelle historique.
Mention au concours de nouvelles de la Communauté française pour La Mère du Nord, In Parfums, Ed. Luce Wilquin, 2003
Prix Auguste Michot (Académie de langue et de littérature Belgique francophone) pour Le Jeudi à Ostende, roman d’une famille, Castor Astral, août 2007.